Les foudroiements sur de personnes se produisent généralement en campagne, montagne, sur des plans d’eau… , Comme vu a la TV, souvent au cours d’activités sportives et de loisirs.

En voiture, nous ne sommes pas forcément   protégés car qu'elle soit en métal en aluminium ou plastique ( autre matière que l'acier) , la foudre peut entrer par tout ce qui est électrique, Pensez à rabattre l'antenne radio. ralentir la vitesse fortement' cause risque de chute de pierres ou d'arbres etc.. véhicule à l'arrêt, c'est mieux!

La tôle de la voiture peut constituer une cage de faraday. c'est une enceinte métallique,  le courant circule sur l' l'extérieur de la tôle, MAIS les voitures sont maintenant bourrées d'électronique, cela les rendes plus vulnérable électriquement.
Ne jamais rester sur une crête (un sommet ou le point le plus haut) c'est l'endroit le plus dangereux..

Si l'on s'abrite dans une petite grotte, ne pas rester debout près de l'entrée, se tenir accroupis et le plus loin possible des parois, du plafond et du fond de la grotte.

Sous une corniche, la corniche doit être 5 fois plus haute qu'un individu (soit 9m min). Ne pas se plaquer contre les parois.
En espace ouvert
En groupe, ne pas se serrer les uns aux autres. On doit s'écarter d'au moins 3 m, la foudre se répand au sol si elle frappe. En cours  plus (+) de risque sous un arbre ou en foret, il faut s'écarter au maximum des troncs et des branches basses.

Se pelotonner au sol s'il n'y a pas d'abri.
Pour éviter les risques de foudroiement, on ne doit ni marcher à grandes enjambées,
ni se tenir debout jambes écartées. La meilleure position consiste à se recroqueviller au sol, jambes repliées sous soi.

Se couvrir avec une bâche imperméable, un ciré, toute pièce isolante.

s'isoler au maximum du sol au moyen de tout matériau
isolant : corde, sac de couchage, sac à dos dont l'armature
est posée au sol...

Il n'est pas prudent de se servir de son  tél. portable, . Ne pas s'abriter sous un arbre ni sous son parapluie. Aucun objet, conducteur de courant, ne doit dépasser de votre tête déjà en danger par votre taille. tout ce qui est métallique dois être abaissé ou mieux déposer à coté de soi. En l'absence d'abri, on doit se pelotonner au sol (accroupis serré sur soi même); Ne plus marcher à grandes enjambés, ni se tenir les jambes écartées.

On doit s'écarter de toute structure métallique. On risque une électrocution si l'on touche un objet conducteur frappé à ce moment par la foudre. Ne pas s'abriter dans une cabine téléphonique. Si la foudre frappe la ligne (même loin) elle risque d'arriver en cabine et blesser la personne qui s'y trouve. surtout ne pas téléphoner.

Se tenir éloigné des poteaux, lampadaires, clôtures et toutes structures métalliques qui sont conductrices d'électricité.

On ne risque rien sous un édifice en pierre, MAIS éviter de toucher le mur ou un pilier  (Ils peuvent contenir des matériaux conducteurs et une armature en fer)

Ne pas rester dans  l'eau lors d'une baignade en lac ou mer. Hé oui la foudre tombe aussi dans l'eau et si votre tète,  dépasse,  elle est à portée de la foudre, vous serez touché. Si l'on se trouve dans l'eau avec un orage violent et soudain mieux vaut rester le plus immergé possible (dépasser le moins possible de la surface), le fait de se lever  peut créer le point de départ du foudroiement! Sur une plage, la proximité de l'eau accroît les risques de foudroiements, surtout si on marche les pieds dans l'eau.

 En forêt, il faut s’écarter au maximum des troncs et des branches basses.

Dans une maison

Ne pas croire qu'un paratonnerre lointain protège votre maison ! Un paratonnerre à une hauteur de 30m ne protège que dans un rayon de 60m! Contrairement a l'idée reçu , il ne faut pas couper le compteur électrique. Ou la foudre passe à travers le compteur, ou elle stop et peut alors mettre le feux.

il est déconseillé de toucher les tuyaux d’eau et les robinets, les radiateurs,  de prendre un bain ou une douche, de se servir des appareils électroménagers.

On ne touche pas les parties métalliques de la maison, ni les appareilles électriques. On ferme les fenêtres (la foudre suie les courants d'air!

Il faut débrancher
l'antenne tv  et le cordon d'alimentation 220v, car exposé à une forte surtension, il peut imploser.  Débrancher votre Box et votre Pc.

Ne pas utiliser le téléphone fixe

Ne vous tenez pas près d'une cheminée ou d'un feu ouvert.

Les campeurs

Il est préférable de se réfugier dans les sanitaires ou des abris en béton, jamais sous un arbre. si pas d'abri, s'éloigner loin de la tente et se recroqueviller sur le sol.

 Les zones à risque restent les campings et les terrains de sport. Ils sont, rarement équipés de paratonnerre.  Les campings se trouvent dans des zones boisées et les structures de tentes sont bien souvent métalliques.  Vous  pouvez aussi vous réfugiez  dans une caravane.
 
j'ai été témoin d'une personne appuyée contre une parois rocheuse en pleine montagne  (en altitude et près d'un petit torrent) elle à senti une décharge électrique  assez forte pour la laisser sans  réaction et en peur, pour un petit moment! Moi j'ai évité de bouger vers elle et lui ai dit de ne pas bouger et attendre un moment.

Savoir que le long des roches se trouve des particules sensibles à l'électricité!

J'ai discuter avec un berger qui à vu une quinzaine de ces moutons électrocutés. par la foudre tombée pas loin de lui.

Voici quelques témoignages qui vous fera prendre conscience de ce qu'est la foudre.

Un habitant de Canisy près de Saint-Lô a été touché par la foudre, dimanche vers 8 h 30, à son domicile. L'épisode orageux a été très bref et limité à la région saint-loise mais ce pompier, professionnel à Saint-Lô et volontaire à Canisy, n'est pas près de l'oublier. Il était occupé à
alimenter son poêle à bois, lorsqu'il a été soudain projeté en arrière. « Il a vu une boule de feu descendre dans le conduit de cheminée au moment où il a ouvert la trappe d'air du poêle », rapportait hier soir le père de la victime. «Il a été électrisé par le courant qui s'est propagé jusqu'au poêle, via le conduit de cheminée en métal. » Le temps de récupérer ses esprits, le pompier a quand même rejoint le centre de secours de Canisy, en espérant prendre son tour de garde. Mais ses camarades, voyant qu'il ne se sentait pas très bien, ont appelé l'équipe du Smur, qui lui a apporté les premiers soins. Il a été placé en observation à l'hôpital Mémorial. « Son état de santé n'inspire pas d'inquiétude

21 juin 2005
À Burnaby, la foudre a frappé un coureur alors qu’il écoutait de la musique
religieuse sur son lecteur mp3. Elle rompu ses tympans, fractura sa mâchoire, lui infligea des brûlures du premier et du second degrés de sa poitrine à ses oreilles, brûlant également sa jambe et son pied du côté et détruisant sa chaussure de sport. Le coureur subit une perte auditive de 50 % dans les deux oreilles et ne il ne put plus jouer dans l'orchestre de son église. Le lecteur mp3 fut complètement incinéré.

Lors d'un violent orage électrique, la foudre a frappé une maison près du magasin Hudson Bay Company à Edmonton.
Depuis la cheminée, elle est descendue par le tuyau de poêle jusqu'à ce dernier (le faisant voler en éclats) et parcouru le sol jusqu'à un mur, emplissant la maison de fumée. Elle a sévèrement brûlé le pied d'un enfant, arraché sa chaussure et l'a laissé sans connaissance. Un autre enfant, un jeune homme et quatre femmes ont également été mis à terre.

Alors que deux hommes roulaient entre Entwistle et Evansburg, la foudre a
frappé leur voiture, brisant en éclats le boîtier de direction et renversant l'automobile. Les deux hommes ont échappé à de graves blessures.

Un orage a déclenché l’incendie d’une maison à Brighton. La foudre a touché
une canalisation d’eau froide de la maison, faisant bouillir l'eau dans la canalisation. La famille est rentrée en trouvant les meubles de la chambre en flammes dans l’allée. Un habitant a été momentanément aveuglé et jeté à terre. Un autre a vu une lumière briller derrière sa télévision, puis une boule de feu traverser la pièce en direction de la cuisine.
 
https://www.canada.ca/fr/environnement-changement-climatique/services/foudre/savoir-plus/cas.html

Exemples réels d'un FOUDROIEMENT D'UNE MAISON: ou autre       

Images prises sur Google

la « Goutelle », une ferme est touchée par la foudre : la faîtière vole en éclats avec une partie du pignon. Quelques kilomètres plus loin, à Bromont-Lamothe, plusieurs habitations viennent d’être foudroyées. La première présente des traces de foudroiement sur le mur extérieur. La foudre est arrivée par un grand sapin se dressant à quelques mètres du bâtiment .
La foudre en tombant sur une habitation peut blesser des personnes, commettre des dommages (destruction, incendie,...).

C'est ce qui s'est passé dans l'exemple présenté ci-dessous : destruction de maisons, d'éléments environnants proches et surtout une personne fortement commotionnée.
La description qui est donnée ci-dessous est basée sur l’article « foudroiement d’une maison » publiée dans le cadre d’un colloque Foudre à Montpellier.
Au-delà de cette description la question posée est, sachant qu’environ 100 habitations sont foudroyées en France chaque année, comment un particulier peut-il se protéger contre la foudre efficacement, de manière simple et peu onéreuse.

Comment la foudre a t-elle sévi ?
Le samedi 10 avril 1993, en début d'après-midi, une ligne de cumulo-nimbus se forme à l'avant du front froid, du Limousin aux Charentes. Vers 16h00, le front orageux progresse en direction du Cantal et du Puy de Dôme (Photo 1). Les cumulo-nimbus ne sont guère développés, bien que de brillants éclairs sillonnent le lointain de temps à autre.
Aux alentours de 17h00, les orages gagnent l'ouest de l'Auvergne en prenant un peu d'intensité. Dans la région de Pontgibaut (voir ), les éclairs sont vifs et les coups de tonnerre ébranlent la campagne.

La foudre est arrivée par un grand sapin se dressant à quelques mètres du bâtiment

Après avoir sillonné le tronc, le courant de foudre a creusé une tranchée dans le sol jusqu’au puisard et fait sauter la dalle de béton, ainsi qu’une surface du revêtement extérieur de la maison Dalle de béton déplacée et revêtement extérieur arraché par le passage de la foudre (photo Alex Hermant).A l'intérieur, une partie du matériel électrique est également détruit. A 100 mètres une personne est commotionnée à l'intérieur d'une ferme. Un peu plus loin, une troisième habitation est endommagée.
Dégâts extérieurs dus au foudroiement:
Fusion des fils de fer de 2 mm de diamètre, dilatation excessive de la clôture métallique, tranchée profonde avec projection de lourdes pierres à plusieurs mètres, explosion de la barrière en bois (photo 4), traces de foudre sur un frêne et un genêt, trous dans le mur du bâtiment. barrière de bois détruite par le courant de foudre.

(photo Alex Hermant) au dessus

Photos Par Google dessous

Dégâts à l'intérieur des bâtiments
De nombreux trous dans les murs dont un de 50cm d'épaisseur. A la sortie de ce trou, un arc électrique s'est établi jusqu'à un bougeoir en bronze qui présentait des traces de fusion importantes. A partir de ce point, le courant parait s'être réparti dans le salon en de multiples directions.
On note la désintégration des abat-jour, la fusion du circuit électrique externe, l'implosion de la télévision, la destruction de la chaîne stéréo et du circuit téléphonique, des prises, des interrupteurs, d’un meuble en bois, les livres et les tapis brûlés, la vaisselle brisée.
Des fenêtres ont explosé et de multiples fissures sont apparues dans le plafond, la hotte de la cheminée et les murs des chambres. Enfin, des traces d'arcs électriques ont été relevés sur les meubles et les petits objets. Une personne fut également blessée.
Analyse du foudroiement

Deux paramètres prédominants, dans ce cas, paraissent justifier ces effets dévastateurs :
une très mauvaise conductivité du sol (essentiellement constitué de roche volcanique),
un courant de foudre d'une extrême intensité (fusion totale de plusieurs mètres de fil de fer de forte section).
A en juger par les multiples traces à l’intérieur et tout autour de la maison, on peut penser que ne pouvant pénétrer dans le sol, le courant de foudre s'est fasciculé en surface et que le bâtiment s'est trouvé à un potentiel élevé. Un sol plus conducteur aurait sans doute permis à la foudre de trouver un chemin plus direct vers la terre.
D’autres incidents, dus à des surtensions furent signalés dans le village (destruction de balance électrique, télévisions et machines à laver).
Le nombre de jour d’orage par an (Nk) est environ 30 dans la région.
A cette époque, les cas de foudroiement similaires sont nombreux. Par exemple, au début du mois d’avril 1987, un orage localisé prend naissance au-dessus du bourg de Treffléan, dans le Morbihan ; la foudre frappe alors l’antenne de télévision d'un pavillon et creuse un cratère de 60cm dans une dalle de béton. Les plafonds et les cloisons de trois pièces furent soufflés, la toiture soulevée et l’installation électrique détruite en totalité.

Recommandations de protection contre la foudre:
La solution de base pour la protection d'une installation est l'installation d’un paratonnerre sur la toiture reliée à une prise de terre spécifique capable d'écouler des courants de foudre haute fréquence.
Dans tous les cas l'équipotentialité de la structure, du paratonnerre, de la prise de terre foudre et des lignes et conduite métalliques entrant dans la structure est nécessaire. Ceci est réalisé par des conducteurs de faible longueur pour les éléments métalliques et par des parafoudres pour les lignes entrant dans la structure (parafoudre énergie pour les lignes BT, parafoudres télécom pour les lignes télécom et parafoudres coaxiaux pour l’antenne TV). Cette équipotentialité est d'autant plus importante que la résistivité du sol est élevée comme c'était le cas dans les exemples ci-dessus. La valeur de prise de terre, recommandée par les normes comme devant être inférieure à 10 ohm peut être difficile à obtenir en sol très résistif. Il conviendra donc de s'assurer de la parfaite équipotentialité comme évoqué ci-dessus et du bon dimensionnement des parafoudres.
Par exemple, la norme, impose des parafoudres de courant impulsionnel mini de 12,5 kA quand le paratonnerre est relié à une prise de terre inférieure à 10 ohm. En cas de sol résistif il conviendra de choisir des parafoudres de courant supérieur à 12,5 kA.
http://www.apfoudre.fr/?q=node/90

 

Sources Sciences et Avenir pour le diaporama et Site Futura