Entretenir son aspect  physique et sa santé Par les aliments.
Un nutritionniste est une personne qui conseille les autres sur les questions d'alimentation et de nutrition et leurs impacts sur la santé. Certaines personnes se spécialisent dans des domaines particuliers, tels que la nutrition sportive, la santé publique ou la nutrition animale, entre autres disciplines.

Il est bon de suivre leurs conseils afin d'éviter les aliments agresseurs et ne consommer  (le plus possible) que les aliments protecteurs. Oui ils existent!

Sur cette page j'utilise et simplifie les textes de  Sciences et Avenir et les remarques de mon voisin qui possède .......

Pour commencer il faudrait éviter de consommer trop d'aliments transformés (exemple: Confiserie, biscuits, gâteaux, crèmes glacées, boissons gazeuses, jus sucrés et produits laitiers sucrés, saucisses, nuggets de poulet, poisson pané et autres plats congelés prêts à consommer, chips, produits secs comme les préparations pour gâteaux, soupes en sachets, nouilles instantanées, sauces, saucisses, jambon sec etc.)  Les industriels enrichissent ces  produits  en acide gras, sucres rapides, sel  etc. pour avoir un certain gout , un aspect coloré, le sel et des conservateurs.  (Exxx). Il faut bien comprendre que le types d'aliments que nous consommons chaque jour agissent en bien ou en mal sur les parties de notre corps (exemple: le café est bon pour le foie et l'endomètre,)  les aliments conservés par le sel  (exemple le saucisson)  l'estomac n'apprécie pas. Les légumes non féculents sont bon pour tout.

Les aliments non transformés sont ceux obtenus directement à partir de plantes ou d'animaux (par exemple : légumes, fruits, œufs, lait) et achetés pour être consommés sans altération après avoir été prélevés dans la nature.

Les aliments peu transformés sont des aliments naturels qui ont été lavés, triés, fractionnés ou broyés, séchés, fermentés, pasteurisés, refroidis, congelés ou soumis à d’autres transformations sans ajout de substances à l’aliment original. Le but des transformations appliquées aux aliments peu transformés est de les conserver, et rendre leur stockage possible et parfois diminuer le temps de préparation (tri, nettoyage), faciliter leur digestion ou les rendre plus goûteux.
Exemples : Légumes, tubercules, racines ou fruits nature, emballés, coupés, réfrigérés ou surgelés. Riz en vrac ou en sachet, précuit ou pas ; maïs entier ou égrené ; graines de blé ou d’autres céréales séchées, polies, ou moulues (farine, gruau, couscous…) ; pâtes fraîches ou sèches faites de farine de blé et d’eau ; tous les types de haricots ; lentilles, pois chiches et autres légumes secs ; fruits séchés jus de fruits frais ou pasteurisés sans sucre ou autres substances ajoutés ; champignons frais et secs ; plantes aromatiques, épices fraîches ou sèches ; viande fraîche ou séchée de bœuf, porc, volaille et autres espèces ; lait pasteurisé, UHT, en poudre ; œufs frais et en poudre, yaourt à base de lait et ferments lactiques, sans sucre ni ajout de lait en poudre ; thé, tisanes, café, eau du robinet, eau de source et eau minérale.

Aliments transformés
Il s’agit de produits relativement simples, fabriqués essentiellement avec des aliments naturels ou peu transformés auxquels on a ajouté du sel, du sucre ou d’autres substances d’usage culinaire commun comme l’huile ou le vinaigre. Le but ici est de prolonger la durée de consommation de l’aliment et modifier ses caractéristiques organoleptiques.
 Exemples : Conserves de légumes, légumes secs, fruits en boîtes et bocaux ; noix et graines salées ; poisson fumé ou salé, jambon fumé ou salé ; sardines et thon en boîte ; fromages, pains fabriqués d’ingrédients utilisés pour les préparations culinaires (farine de blé, levure, eau, sel, sucre, beurre….) ; vin, bière, cidre.

Ingrédients culinaires transformés
Ce sont des substances extraites d’aliments naturels ou de la nature elle-même par des procédés tels que le pressage, le broyage, le concassage, la pulvérisation, et le raffinage. Le but du traitement est d’obtenir des ingrédients utilisés en cuisine, à la maison ou au restaurant pour assaisonner et faire cuire les aliments bruts ou peu transformés et créer avec eux des plats variés et agréables tels que les soupes et potages, salades, plats de riz et haricots, légumes cuits ou grillés, pain, tartes, gâteaux, desserts faits maison.
Exemples : Huiles végétales ; graisses de noix de coco et graisses animales (y compris beurre, graisses d’oie, lard) ; sucre de table, sirop d’érable (100%), mélasse et miel ; sel de table.
genie-alimentaire.com/spip.php?article267

Aliments ultra-transformés
Ce sont des produits alimentaires et des boissons dont la fabrication comporte plusieurs étapes et techniques de transformations et qui font appel à une variété d’ingrédients dont beaucoup sont utilisés exclusivement par l’industrie. Le but du traitement ici est de créer des aliments et boissons à plus ou moins longue durée de vie, pas chers, faciles à utiliser, attractifs et agréables au goût et qui sont prêts à être consommés ou chauffés. Des produits typiquement consommés sous forme de snacks et desserts ou de repas rapides, qui remplacent les plats qu’on préparerait à partir d’ingrédients naturels.
Ces produits font appel à toute une gamme d’« additifs », un terme qui englobe les additifs réglementaires mais aussi « les arômes et toutes les substances alimentaires qui ne sont pas habituellement utilisées en cuisine et que les industriels utilisent pour imiter les qualités organoleptiques d’un aliment brut et de leur préparation culinaire ou pour masquer des défauts du produit fini.
Exemples : Confiserie, biscuits, gâteaux, crèmes glacées, boissons gazeuses, jus sucrés et produits laitiers sucrés, saucisses, nuggets de poulet, poisson pané et autres plats congelés prêts à consommer, chips, produits secs comme les préparations pour gâteaux, soupes en sachets, nouilles instantanées, sauces..
francetvinfo.fr/sante/alimentation/contamination-chimique-sur-les-emballages-alimentaires_1148565.html

Un aliment industriel est un aliment conditionné et transformé par l'industrie agroalimentaire à partir de produits agricoles comme les aliments simples (viande, légumes..) mais aussi d'additifs alimentaires.

Moins de viande, d'alcool, de sucre, ... Plus de légumes, c'est ce qui ce dit une alimentation saine et équilibrée ainsi qu'une arme contre le cancer, le diabète, l'obésité et l'ypertention artérielle...  (Méta-étude internationale, fin 2018sur les liens entre les aliments et la maladie.

En France, 4 principales causes de maladie d'un cancer.
Le Tabac 20% des cas,
L'alcool 8%
Une alimentation déséquilibrée 5,4%
Et l'obésité  5,4%

Il faut garder en tète qu'il n'existe aucun aliment miracle anticancer.

Le lien entre cancer et obésité est bien établi pour une douzaine de localisations - bouche, pharynx, larynx, rein, ovaire, œsophage, pancréas, foie, colon-rectum, sein après la ménopause, utérus.  Voila des raisons de bien manger, de bien choisir sa nourriture, et de bouger...

l'activité physique, n'est  pas uniquement le sport mais toute les activités de la vie quotidienne (marche rapide ou longue, activités ménagères, vélo, natation,

L’activité physique est définie comme « tout mouvement corporel produit par les muscles entraînant une dépense énergétique supérieure à celle du repos »

Vous habitez en appartement ? Privilégiez les escaliers plutôt que l’ascenseur. Vous avez un jardin ? Jardinez dès que le temps le permet. Le bricolage, si vous aimez ça, constitue aussi de l’activité physique, ainsi que le ménage. Vous pouvez aussi faire chez vous des exercices simples qui renforceront vos muscles et amélioreront votre souplesse. Vous voulez développer votre équilibre ? Essayez de vous tenir debout sur un pied quand vous vous lavez les dents. Si vous êtes amené(e) à rester longtemps assis(e) pour travailler, lire ou pour toute autre raison, n’oubliez pas de vous lever et de bouger toutes les 2 heures.

Vous habitez en ville ? Allez faire vos courses à pied ou à vélo dès que possible. Vous avez des enfants ? Allez les chercher à l’école à pied si possible. Ils en profiteront pour faire de l’exercice et adopter l’habitude de marcher. Vous avez un animal de compagnie ? Promenez-le plus souvent et plus longtemps. Vous prenez les transports en commun pour aller faire une activité de loisirs, faire des courses ou aller au travail ? Essayer de descendre un ou deux arrêts plus tôt pour marcher, cela vous permettra de vous aérer l’esprit et d’améliorer votre bien-être. Enfin, pour renforcer vos muscles, montez et descendez les escaliers.

À la plage : profitez de la mer pour nager et marcher au bord de l’eau avec de l’eau au-dessus des chevilles. Cela fera travailler vos articulations en douceur et vous délassera. Et pourquoi ne pas aussi en profiter pour jouer au ballon, aux raquettes de plage ou au badminton ?
À la montagne : en hiver, vous pouvez vous essayer aux raquettes pour entrevoir une autre facette de la montagne. En été, pratiquez la randonnée, une bonne occasion de partir à la découverte de nouveaux paysages.
À la campagne : profitez du grand air pour faire des promenades à pied ou à vélo qui vous laisseront le temps d’apprécier le paysage et de découvrir les alentours.
Texte  : www.mangerbouger.fr/Bouger-Plus/Comment-bouger-plus/Bouger-plus-au-quotidien?xtor=SEC-26-GOO-[Activit%C3%A9_Physique]--S-[%2Bactivites%20%2Bphysiques]&gclid=EAIaIQobChMIgIeU6f6z4QIVCIjVCh2YjwmkEAAYASAAEgJIBfD_BwE
 

Une alimentation plus variées:
Enrichir ses assiettes en céréales complètes, légume secs, fruits et légumes pour leur teneur respectives en fibres, vitamines, antioxydants, et leurs actions combinées.

Réduire sa consommation de viande rouge à moins de 500g par semaine, soit un maximum de 70g par jour.

Evitez ou limitez les boissons très caloriques comme (soda, jus de fruit trans, ils ne calment pas le besoins d'aliments solides. la tendance est donc d'en boire trop, d'ou une rapide et facile prise de poids menant à l'obésité, et le risque d'un cancer.  Si vous avez une sensation de soif il vaut mieux boire de l'eau, une pomme ou fruits fourni ce qu'il faut après un petit sport.

Limiter l'alcool quel qu'en soit le type  est conseillé en matière de prévention d'un cancer. Pas plus de 2 verres par jour pour une femme et 3 pour un homme. Des médecins disent que même un seul verre par jour (bien-sur sur une grande durée de temps ) c'est déconseillé.

Savoir aussi que l'alcool est responsable aussi de nombreux accidents de toutes sortes.

 L'alcoolémie est le taux d'alcool présent dans le sang. Elle se mesure en grammes par litre de sang (analyse de sang) ou en milligrammes par litres d'air expiré (éthylotest, éthylomètre). Le taux d'alcool limite autorisé est de 0, 5 g d'alcool par litre de sang soit 0,25 mg d'alcool par litre d'air expiré.10 janv. 2019
Pas de compléments alimentaires, leur consommation peut présenter plus de risques que de bénéfices et le surdosage se révéler même dangereux . Les fumeurs ont plus de raisons que d'autres pour s'en passer. attention à l'automédication.

textes de Sciences et  Avenir, et du net simplifiés par Moi. images  avec Google

http://boutdegomme.fr/l-alimentation-les-diaporamas-a112784822

  En cours le 03/2019 Parti demander une suite