abeilles

L'abeille butineuse récolte

Le nectar sur ou dans une fleur! et ce faisant au passage elle se frotte sur les organes de celle-ci, ramasse involontairement ou volontairement du pollen, de l'eau, du Propolis. Ces matières sont amenées dans la ruche et traitées.

L'abeille passant de fleur en fleur laisse  involontairement du pollen  sur la fleur visitée. Ce qui POLLINISE la fleur.

Les abeilles mangent, du miel et du nectar (à la naissance). Par contre, la reine n’est nourrie que de gelée royale ce qui joue sur sa longévité remarquable.

abeilles

Le nectar : Les fleurs produisent le nectar, pour attirer les insectes pollinisateurs. c'est un sirop sucré produit dans le calice des fleurs selon certaines conditions atmosphérique (humidité avec de la sécheresse, pas trop de vent...). Ce sirop attire les abeilles qui plongent littéralement dans le fond des calices des fleurs.

Lors de ce plongeon, elles s'enduisent involontairement de pollen Lorsqu'elles vont plonger à nouveau dans une autre fleur, une petite partie du pollen qu'elles transportent se dépose...et féconde la fleur. C'est par ce système qu'on parle d'insecte pollinisateur.

abeilles

Le miellat : il s'agit là aussi d'un sirop sucré, mais qui est excrété soit par les plantes elles même (phénomène de la sudation), soit par certains autres petits insectes, à l'image du puceron qui excrète (évacue ou rejette) une traînée noire sucrée et riche en minéraux qui se fixe sous forme de gouttelettes sur les feuilles.  après avoir utilisé la sève des végétaux, Ce  miellat est récupéré par les abeilles...et transformé en miel. Ce miel ainsi obtenu est stocké dans les cellules des cadres. La cellule n'est recouverte d'une fine pellicule de cire (opercule) que lorsque la déshydratation du miel est suffisante.
Quand au  pollen il est déposé par les butineuses dans des cellules. Les ouvrières manutentionnaires mélangent le pollen avec un peu de salive et du miel. Il est ensuite entreposé dans les cellules. Pour assurer une bonne conservation du pollen, un bouchon de miel peut refermer la cellule.

abeilles

Le pollen : si certaines plantes ne produisent ni miellat ni nectar, en revanche la plupart des fleurs sur lesquelles se porte l'abeille produisent du pollen qui servira d'aliment protéique aux abeilles. Elles le ramèneront à la ruche sur leurs pattes arrières et le stockeront dans des cellules tout comme elles le font pour le miel. Le pollen sera présent en quantité extrêmement limitée dans le miel. C'est grâce à ces "marqueurs" que l'on pourra connaître la provenance d'un miel.

abeilles

L'eau : pour produire du miel et pour faire fonctionner leurs organismes, les abeilles ont besoin d'eau. En été, pour qu'elles n'aient pas trop de distance à parcourir, on leur met de l'eau à proximité de leurs ruches.

Les besoins d’une ruche en plein été sont de cinq à six litres par jour. Cette eau est principalement utilisée pour la nourriture larvaire mais également pour les abeilles adultes.

abeilles
La production de la Cire:

Les abeilles consomment environ huit à neuf kilos de miel pour produire un kilo de cire ainsi que du pollen.
La cire est sécrétée par huit glandes abdominales sous forme de fines paillettes de 0,2 mm. Chaque ouvrière récupère ensuite dans sa bouche les fines écailles de cire qu’elle a sécrétées, les malaxe et les mélange à de la salive.
Puis ces minuscules écailles sont passées d’abeille à abeille jusqu'à la bâtisseuse qui les fixe au rayon en construction à l’aide de ses mandibules.

abeilles
Du  PROPOLIS :

La propolis est une SUBSTANCE résineuse récoltée par un nombre restreint  D'ABEILLES: LES BUTINEUSES (abeilles les plus âgées et les plus expérimentées de la ruche). Elles effectuent uniquement ce travail de récolte particulier et fastidieux. Leur mission se cantonne à recueillir les résines situées au niveau des bourgeons apicaux sur diverses espèces végétales (telles que le peuplier, le boulot, l'aulne, l'orme, le hêtre et certains conifères), et dans certains cas celles excrétées au niveau de l'écorce des arbres visités.

La butineuse à l'aide de ses mandibules va prélever et modeler les résines qui l'intéressent avant de les déposer sur les corbeilles de ses pattes postérieures. L'ABEILLE METTRA PARFOIS PLUSIEURS HEURES À ÉTOFFER SA PELOTE DE PROPOLIS et devra retourner à la ruche, afin de se ravitailler. En fin de récolte, elle rentre et vient se poster près de l'endroit où la propolis doit être employée.

Dès lors, LES OUVRIÈRES VONT PRÉLEVER LES QUANTITÉS UTILES DE PROPOLIS EN L'ÉTIRANT EN FIL jusqu'à ce qu'il se rompe. Du fait de la viscosité et du pouvoir collant de la propolis, il est rare que celle-ci soit utilisée en l'état. Ainsi, pour éviter tout enlisement qui s'avèrerait fatal aux autres abeilles de la colonie, LES OUVRIÈRES VONT INCORPORER DE LA CIRE par trituration pharyngienne afin de donner une texture malléable, mais suffisamment rigide au produit.

Le Propolis va servir de CIMENT pour coller les différents éléments de la ruche, boucher les fissures du bois, réduire le trou de vol pour mieux contrôler le passage des intrus, tels que les souris. D' ISOLANT THERMIQUE idéal pour maintenir une température constante pour le développement du couvain. DE TRAITEMENT ANTISEPTIQUE des cellules de cire avant la ponte de la reine qui se réalise ainsi dans un milieu très propre. DE LUTTE BIOLOGIQUE, en recouvrant l'intérieur de leur habitat d'une fine pellicule de cette résine, les abeilles se mettent à l'abri des maladies.

Abeille faisant des joints avec le Propolis

abeilles

L'apiculteur ramasse le Propolis qui servait de jointure dans la serre.

Avec CE PROPOLIS glue, par exemple, elle momifie le corps des prédateurs gourmands de miel ( Sphinx à Tête de Mort, petits rongeurs...) qui s'introduisent dans la ruche et qui sont trop lourds pour être évacués une fois tués. abeillesUne fois recouvert de cette résine, le corps biologique du prédateur n'entre plus en décomposition et ne gangrène pas la colonie! C'est dire l'extraordinaire potentiel de ce produit hors du commun. Les cellules de cire dans lesquelles la reine va déposer ses œufs sont elles aussi tapissées d'une pellicule de propolis qui forme un milieu stérile pour le développement harmonieux de l'œuf.

 
Fabrication du Miel:

Le mielest le produit d’une alchimie complexe résultant de la transformation du nectars.  Les Ouvrières récoltent du nectar qui est un liquide sucré qui se trouve dans les fleurs. Elles le rapportent à la ruche et le donnent à d'autres ouvrières par trophallaxie, c'est-à-dire en se le passant de bouche à bouche. Celles-ci le font alors transiter plusieurs fois entre leur bouche et leur jabot puis le passent à d’autres ouvrières et ainsi de suite. Après avoir été mélangé avec la salive de beaucoup d’abeilles, Ce nectar,  transformé  est déposé dans un alvéole, ces sortes de case de cire qui constituent les rayons de la ruche. Avec la chaleur il  sèche un peu (l'eau s'évapore) et quand il est juste comme  il faut (devenu miel) les abeilles referment l'alvéole. Elles viendront chercher ce miel lorsqu’elles en auront besoin pour nourrir leurs larves, aussi en hiver ou lorsque le temps les empêche de sortir.

abeilles
La gelée royale

La gelée royale est produite par  les glandes nourricières de l’ouvrière . Elle alimente les jeunes ouvrières, les larves de faux-bourdon et de reines avec cette substance à haute teneur protéinique.
Abeille « de construction é (de 10 à 15 jours)

 

Retour Menu "abeilles"  clic sur Maya  abeilles

Suite : "Les abeilles se comprennent"  clic abeilles     2016

Retour Menu SITE