papillons

Les raisons de la migratoire des papillons est encore très mal connues.

On pense que l'absence ou la disponibilité réduite de la plante nourricière  (d'orties et de chardons) sont des raisons essentielles du phénomène

Pour la chenille dans le pays d'origine peut être un motif acceptable (changement de température, intensité de la lumière du jour ,durée de la luminosité

ci dessous 3 lignes photos de Roland (moi)

papillon papillon papillon papillon papillon

Certain papillons Migrent vers l'Afrique. Ils sont capables de parcourir 3000 à 5000 Km 2 fois par an, de se rassembler en cours de route et se trouver voir  par millions! sur des zones de passages connues par les entomologistes européens. Ces papillons migrateurs viennent d'Afrique et repartirons en Afrique en une année! Mais pas en une vie! et  en 4 ou 5 générations. En effet, Les papillons communs ne vivent  qu'environ que 24 à 45 jours.

papillon 01 papillon papillon papillon papillon

La migration des papillons est, l'un des types les plus visibles et les plus connus de migration d'insectes.
Comme toute migration animale il s'agit d'un
déplacement de masse, souvent sur de longues distances, à caractère périodique et impliquant un retour (sinon il s'agit d'une colonisation ou d'une invasion).
L'existence de migrations est confirmée pour plus de 300 espèces de papillons, principalement tropicaux. Chez le papillon, cette migration est pour certaines espèces effectuée aller et retour par le même imago
(papillon), mais, le plus souvent, étant donné la faible longévité des imagos (définition plus bas), elle est constituée d'une migration primaire et ce sont les descendants de ces migrateurs qui effectuent la migration de retour.
Selon les espèces, les papillons peuvent réaliser des migrations plus ou moins importantes : elles peuvent être annuelles ou occasionnelles, et se faire sur de grandes distances ou se limiter à une dispersion à partir de l'aire de naissance. Les papillons ne sont pas tous migrateurs, loin de là : nombre d'espèces ne s'éloignent pas de l'endroit où elles ont été pondues.

papillon papillon papillon papillon papillon

Papillons de France Migration primaire, migration retour et migration active (détails plus bas)
 La majorité des espèces migratrices vient du sud : Afrique du Nord (Maroc, Algérie, Tunisie, Libye, Egypte, …) ou bassin méditerranéen (Espagne, Portugal, sud de la France, Italie, Grèce, …). Certains imagos (forme définitive d'un insecte qui a subi des métamorphoses) remontent très au nord (Islande, Norvège, Suède, Finlande), parcourant ainsi plus de 4000 km. Lorsqu'on observe les ailes allongées et étroites des sphinx ainsi que leur corps robuste. Mais d'autres migrateurs plus petits et moins robustes sont appelés à utiliser les vents et les courants pour leurs déplacements : par un vent du sud de 40 à 50 km/heure, ils vont parcourir plus de 1000 km en 24 heures. Les migrateurs partent généralement après avoir fait le plein d'énergie. Cette énergie est stockée sous forme de graisse, qui sera consommée en cours de route, les animaux arrivant souvent à destination affamés et épuisés. Lorsque la réserve de graisse est insuffisante, l'animal peut mourir d'épuisement avant d'atteindre son but.

papillon sphinxChez les papillons, il s'agit soit d'un aller simple
– qu'on peut qualifier d'invasion
– comme chez le
Sphinx - tête-de-mort.

Le terme "sphinx" fait référence au fait que la chenille, capable de relever la tête, et a alors une posture présentant une faible ressemblance avec celle du sphinx grec ou égyptien.

L'expression "tête de mort" est une allusion directe au dessin porté par la face supérieure du thorax de l'insecte.

 

Soit d'un aller-retour effectué par des individus différents (cas du Vulcain, de la Belle Dame, du Souci, entre autres). Ici en photos. (Roland)
Dans ce dernier cas, de migration vraie, on distingue la migration primaire, souvent effectuée au printemps vers nos régions, au départ d'Afrique ou du Sud de l'Europe.
Plusieurs vagues de migrations vers le nord peuvent éventuellement être observées jusqu'au début de l'été.

Les individus arrivants se reproduisent. La descendance peut alors poursuivre la migration vers le nord, s'implanter sur place ou repartir vers le sud à la fin de l'été et à l'automne : c'est la migration retour.

La Belle-Dame (Vanessa cardui) n'est pas présente en Europe durant l'hiver. Elle revient en Europe (Belgique, suisse et même  Pays bas) chaque printemps et certaines années, les migrations sont extrêmement importantes :
Les Belle-Dames peuvent parcourir jusqu'à
5 000 km. Arrivées à leur lieu de résidence estival, elles pondent et les chenilles donnent à l'automne des imagos qui feront le trajet de retour. La vitesse moyenne de déplacement de ces papillons est de l’ordre de 25 km/h. Les Belles-Dames, aussi appelées Vanesses des chardons, battent des ailes entre 50 et 80 fois par seconde (contre 8 fois par seconde pour d'autres papillons).
Pour le Vulcain ou de la Belle Dame. La migration primaire s'opère au printemps. Les individus quittent le Maroc en survolant le détroit de Gibraltar. Puis, soit ils longent les côtes atlantiques portugaise puis française pour se diriger vers les Îles britanniques et la voie orientale (vallées du Rhône et de la Saône, cols alpins).

Les vrais migrateurs seraient donc : des papillons présents en un lieu où ils ne pourraient pas survivre aux rigueurs de l’hiver. Ci-dessous ce papillon est un champion de la migration.

Migrateurs occasionnels
Chez les Nymphalidés, plusieurs espèces sont dites migratrices occasionnelles, sans qu'il soit bien établi si elles sont migratrices habituelles à l'intérieur de leur aire et occasionnellement en dehors, ou si elles ont une tendance dispersive, ce qui leur confère le statut de « migrateurs occasionnels ». Ce sont par exemple le
Nacré des Magyars, le Pacha à deux queues, le Paon du jour, la Vanesse du céanothe, Junonia lemonias et le Blue Tiger. (ci-dessous, dans l'ordre - images de Wikipedia)

papillon  papillon  papillon  papillon  migration  papillon migration

Le monarque, c'est un peu plus compliqué! (ci-dessous)

 Il est avant tout une espèce nord-américaine, et un papillon migrateur, d'une envergure de 8,5 à 12cm pour un poids de 0,5Gr. qui est célèbre en Amérique car il y migre en groupes de millions d'individus en survolant plus de 4 000 kilomètres parfois a une altitude de 3,300m, deux fois par an, d'août à octobre vers le sud (surtout au Mexique). Le monarque est par ailleurs répandu dans le monde entier.

Ce voyage ce fait en PLUSIEURS Générations (3 ou4), et au printemps vers le nord. Lors de ces voyages, les monarques vont parcourir voir 120 à 200 km en une journée à une vitesse moyenne  de 32 kmh. Seule la dernière génération, soit celle née vers la fin de l'été, entamera le voyage, après avoir préalablement constitué des réserves de graisse appropriées (voir 6 fois leur poids) qui sera consommée en cours de route, car leur trajet ne leur laissera généralement pas l'occasion de trouver assez de nourriture, notamment lors du survol des déserts et des montagnes ou des mers.  les animaux arrivant souvent à destination affamés et épuisés. Lorsque la réserve de graisse est insuffisante, l'animal peut mourir d'épuisement avant d'atteindre son but.

c'est la génération née des œufs pondus entre le Mexique et le Canada qui revient en grand nombre,
principalement en juin. Oui les femelles de chaque génération peuvent pondent la ou elle font des haltes et meurent peux après.

papillon    papillon

Photo du net (Google image)

migration papillonsL'un des aspects les plus curieux de la migration des Monarques est que leur voyage du Sud au Nord se fait en plusieurs générations alors que le voyage du Nord au Sud se fait en une seule. Les Monarques naissant en automne, entrent dans une phase de diapause (voir tout en bas page) qui leur permet de survivre toute la durée de l'hiver. Cela leur permettra de migrer de la région des grands lacs et du sud de la Californie vers l'état du Michoacán au Mexique où ils vivront à l'état d'inactivité dans des forêts de sapins sacrés . Les Monarques se regroupent en essaims la nuit et prennent leur envol le jour si la température est suffisamment élevée.

En migration active,  les papillons se déplacent rapidement, en général dans une direction assez fixe; ils  parcourent la route au plus court, si un obstacle se dresse devant eux, une maison par exemple, ils ne le contournent pas mais le survolent. Les papillons en migration ne semblent pas intéressés par le butinage et peuvent franchir des obstacles naturels importants (mer, montagne…)Mais, à certains moments, à la faveur de conditions météorologiques particulières, des migrants marquent une pause

En Europe, le monarque est migrateur occasionnel aux Açores et au Portugal Migrateur exceptionnel en France, en Grande-Bretagne et en Irlande.

Photos de la ponte et sortie de la Chrysalide puis du papillon  (photos Google images)
papillon papillon papillon papillon
        Monarque dépose ses œufs.                Les œufs                               La chenille du monarque                construit la Chrysalide.
papillon migration papillons papillon
                      la Chrysalide.                 Sortie de la Chrysalide                            Les ailes se déploient               le papillon

Le bombyx du mûrier (Bombyx mori) :

 Est un lépidoptère domestique originaire du nord de la Chine, élevé pour produire la soie. Le ver à soie est sa chenille.
Le bombyx est inconnu à l'état sauvage, il résulte de la sélection par élevage appelé sériciculture.
C'est au stade de chenille que le bombyx produit la précieuse fibre sécrétée en une bave abondante qui, en durcissant, se transforme en un fil unique de soie brute avec lequel la chenille se fabrique un cocon.
Ce fil mesure entre 800 et 1500 mètres de long. Il est produit par des glandes spécialisées, dites séricigènes.
Depuis 1850, à cause de son importance économique et de sa longue histoire, le ver à soie sert de modèle biologique aux chercheurs. Le génome du ver à soie a été l'objet de nombreuses études et expérimentations. Aujourd'hui, il peut être modifié génétiquement grâce aux travaux de scientifiques français, japonais et américains, dans l'espoir de produire un fil aux qualités nouvelles et étonnantes. Pour réussir cette modification, on intègre au patrimoine génétique du ver à soie une protéine naturellement fluorescente.

papillon papillon papillon papillon

Le cycle de vie d'un papillon, (croquis-ci-dessus)

La durée de vie des papillons est très variable. Elle est de quelques semaines, voire même de quelques jours pour certaines espèces. C'est le cas du Bombyx , qui vit très peu de temps, si peu de temps qu'il ne se nourrit même pas lorsqu'il est adulte. En revanche, d'autres espèces vivent beaucoup plus longtemps, en particulier celles qui hibernent en forme adulte. Quelle que soit leur durée de vie, ces insectes doivent traverser quatre phases successives, dont deux sont actives et deux sont passives.

La chenille de ce papillon (Monarque) se prépare  a sa migration en dévorant une plante qui la rend toxique, les prédateurs le savent et évitent  cette chenille. Sa couleur, jaune fluo et noire, et la pour dire "attention je ne suis pas comestibles". Cette chenille des sa sortie,  de l'œuf,  atteindra 3000 fois son poids avant de se métamorphoser en papillon.

Le vol  migratoire de ce papillon, représente à l'échelle humaine un trajet de 11 fois le tour de la terre.

Le passage des migrations (aller et retour) se fait sur 2 parallèles.
Le 56 ème vers le sud.
  Le 60 ème vers le nord.

Comment les papillons trouve l'endroit ou leurs ancêtres on fait halte?

Les scientifiques cherchent, soit le papillon s'aide du soleil, soit du magnétisme de la terre. La seule chose dont les scientifiques sont sûrs, c’est qu’il s’agît d’un comportement hérité. Quelque part dans le système nerveux primitif du monarque se trouve un programme génétique qui contient toutes les informations dont le papillon a besoin pour se diriger vers sa destination finale.

On dénombre 140 000 espèces de papillons actuels (dont 110 000 espèces nocturnes et 30 000 diurnes)

Les parades nuptiales
papillonLes mâles et les femelles peuvent se sentir à plusieurs kilomètres grâce aux puissantes phéromones et à leurs antennes très  sensibles. Le mâle doit séduire la femelle pour l'inciter à s'accoupler. Pour cela, il s'adonne à de véritables danses de séduction. Il poursuit la femelle qui feint de s'enfuir. Les mâles étant très persévérants, la poursuite peut durer très longtemps. Parfois, plusieurs mâles luttent pour la même femelle. Une véritable guerre de parfums s'engage alors, chaque mâle libérant son propre parfum dans l'espoir d'être l'heureux élu qui pourra s'accoupler avec elle. Lorsqu'une femelle rejette un mâle parce qu'elle à déjà été fécondée ou qu'elle n'est pas prête, elle le lui fait comprendre en levant son abdomen , presque à 90°. Dans le cas contraire, elle participe aux danses engagées par le mâle.

L'accouplement
Lorsqu’une femelle a acceptée les avances d’un mâle, ils se préparent à s’accoupler. Pour se faire, les deux papillons se placent côte à côte pour faire entrer en contact leur deux abdomens. Une fois le contact réalisé, ils se mettent dos à dos, afin que le mâle puisse transférer son liquide séminal dans l’abdomen de la femelle. L’accouplement dure en moyenne une demi-heure, mais peut durer jusqu'à trois heures. . Les femelles pondent leurs œufs après avoir été fécondées. Elles les déposent généralement délicatement, sur les feuilles de la plante hôte, sur laquelle ils se collent. Cependant, les femelles de certaines espèces, comme le demi deuil (Melanargia galathea), pondent leurs œufs en vol. il s’agit d’espèces dont les chenilles peuvent se nourrir de beaucoup de variétés de plantes, et les œufs ont donc de grandes chances de tomber sur une plante hôte.

DIAPAUSE :

Arrêt du développement au cours de la vie d'un insecte. La diapause est déclenchée par un événement extérieur (par exemple la réduction de la longueur du jour en automne) ; elle est levée (le développement reprend) lorsque le temps nécessaire exact est passé : dans ce cas, fréquent, l'insecte passe l'hiver sans avoir besoin de trouver sa nourriture et reprend son activité quand la mauvaise saison est définitivement terminée.

Ci-dessous MES photos papillons 2008 - 2010
papillon papillon blanc papillon robert papillon bzl argus papillon citron
papillon argus papîllon papillon papillon lambda papillon gazé
papillon papillon paon papillon papillon papillon satyre

papillon tabac papillon tircis papillon belle dame papillon papîllon

Besoin de soleil et de chaleur.

Les papillons sont des animaux à sang froid, ils s’adaptent très rapidement aux variations de température (jusqu'a 0°). Mais au soleil, les ailes écartées ou à 90° par rapport au rayons du soleil ils passent beaucoup de temps pour absorber un maximum d'énergie lumineuse. La température de leur corps dépend donc de la température extérieure, et plus particulièrement des rayons de soleil qu'ils peuvent capter. une température trop basse peux les empêcher de voler.

   - La partie Monarque est tirée de  Wikipédia

Sources: textes tirés de plusieurs sites, de wikipedia et simplifiés ici. - photo monarque de Google image. Les autres photos de moi.