**Sources de différents sites ou revues (liens a la fin de page)

-Le café connu dans le monde entier. Ainsi, il est intéressant d’approfondir les connaissances de ce breuvage,qui regorge de vertus.

-Boisson stimulante, le café est obtenu à partir des graines torréfiées de diverses variétés de caféiers (arbuste caféier). ont peut retracer son héritage depuis des siècles jusqu'aux anciennes forêts de caféiers sur le plateau éthiopien. Puis la culture et le commerce du café ont commencé dans la péninsule arabique vers le XVe siècle.

D'autre part, bien que la caféiculture soit très développée, les plantations connaissent depuis quelques années différents problèmes (climat, économie, surproduction,…).

En effet, selon un rapport publié en 2016 par Corey Watts, à cause du réchauffement climatique, « la production mondiale de café va baisser de 50 % d'ici à 2050 et les caféiers sauvages, ressource génétique pour l'agriculture, sont menacés d'extinction en 2080 ».

Afin d'apprécier au mieux une tasse de café quotidienne, voici quelques pistes de réflexion et sources scientifiques sur les bienfaits et les méfaits du café sur la santé.

://www.le-guide-sante.org/actualites/nutrition/cafe-bienfaits-mefaits-sante-nutrition

Le café – coffea – vient du caféier, un arbuste qui pousse dans les régions tropicales.

-Ce dernier est productif trois à quatre ans après sa plantation et peut vivre pendant plusieurs décennies. Les fruits – appelés cerises à cause de leur couleur rouge – arrivent à maturité six à huit mois après la floraison de l’arabica, et neuf à onze mois après celle du robusta. À la suite de la récolte, le café est étalé sur des aires de séchage et régulièrement ratissé. Les grains sont ensuite décortiqués mécaniquement avant d’être mis en sac et envoyés aux quatre coins du monde.
« Café » est apparu dans la langue française en 1610. Il dérive de l’italien caffè, qui l’a emprunté à l’arabe qahwah, prononcé à la turque kahvé

-  On prête à ce mot diverses significations, dont « ce qui garde éveillé » et « vin », boisson interdite dans l’Islam et que le café remplaça. En France, on emploie familièrement la forme caoua, dérivée de l’arabe d’Algérie et reprise par les militaires au XIXe siècle.

-Voilà plus de 4 siècles que le café est arrivé en Europe. Cette boisson énergisante a rapidement été appréciée au fil du temps, tant pour ses propriétés que pour son caractère social. -- On partage volontiers un café en discutant, et ce, depuis toujours. Et c’est probablement cet aspect, lié au partage et à l’échange qui l’a parfois rendu controverse…  

-Une étude biologique a mis en évidence l’origine du café. Le caféier arabica serait bien originaire d’Ethiopie, où il serait en réalité consommé depuis la préhistoire par les ancêtres des peuples de cette région du monde. Des fouilles ont mis en évidence que des préparations à base de café faisaient partie de leur régime alimentaire (breuvage ainsi que préparations de plats).

- Ce sont les commerçants italiens, spécialisés dans le commerce d’épices entre l’Orient et l’Europe, qui les premiers ont introduit le café en Europe. C’est au début du 17 siècle que les premiers grains de café ont été emmenés en Italie. Seulement quelques années plus tard, la fameuse boisson commença à se répandre, d’abord chez les moines et les commerçants, puis auprès du peuple.

-En France, c’est à Marseille que le café fut introduit sur le territoire. Importé d’Egypte à l’initiative d’un commerçant marseillais en 1644, la consommation s’est rapidement popularisée, suffisamment pour qu’en 1671 le premier café français voie le jour dans la cité phocéenne.

- Ce n’est qu’en 1669 que les précieux grains torréfiés arrivèrent à Paris, avec la visite de Solimane Aga, émissaire du sultan de l’Empire ottoman.

- Des origines multiples On s’entend habituellement pour dire que le Coffea arabica vient de l’Abyssinie sur le bord de la Mer Rouge (l’actuelle Éthiopie). On a trouvé des traces de sa présence datant du VIIe siècle.

-Domestiqué au Yémen, le café s’est répandu dans tout le monde arabe, grâce aux soufis, pense-t-on, qui appréciaient ses effets excitants. La boisson leur permettait en effet de rester éveillés durant leurs longues heures de pratique. On pense que c’est d’ailleurs un scheik soufi qui aurait le premier pensé à faire rôtir les grains avant de les faire bouillir. Jusque-là, on utilisait le grain vert pour faire le café.

-Les différentes cultures du café

-Deux espèces sont cultivées à grande échelle, soit Coffea arabica et Coffea canephora (souvent appelé Coffea robusta, car c’est la variété la plus productive de cette espèce). Les grains de Café. arabica ont une saveur plus prononcée et plus riche, une teneur plus faible en caféine. Mais cette espèce est moins productive et moins résistante aux variations climatiques ainsi qu’aux insectes et aux maladies. Malgré cela, 75% de la production mondiale est assurée par C. arabica. Les grains de C. canephora sont surtout utilisés pour la production de café de moindre qualité, notamment pour le café soluble. Mais cette espèce fournit de très bons Robusta. Il en faut d’ailleurs une certaine proportion dans le café expresso, car c’est le Robusta qui donne à ce café sa crema, cette mousse de couleur dorée qui le recouvre et qui est signe de qualité.        (Fleur de café)

-Le café est l’une des boissons les plus consommées dans le monde. On le cultive dans plus de 70 pays.  80% de la production globale est assurée par 13 pays, soit le Brésil - le plus grand producteur mondial -, la Colombie, l’Indonésie, le Mexique, l’Inde, l’Éthiopie, le Guatemala, l’Ouganda, la Côte d’Ivoire, le Costa Rica, le Vietnam, le Salvador et le Kenya.

- Grâce à ses niveaux élevés d'antioxydants et de nutriments bénéfiques, le café semble être assez sain, surtout lorsqu’il est bu sans sucre et autres édulcorants. Dans un régime alimentaire équilibré, le café permet de contribuer à l'apport quotidien nécessaire.

 -Contre-indications et allergies au café:

Si une consommation modérée de café ne semble pas poser de problème pour une majeure partie de la population, elle peut toutefois l’être chez certaines personnes sensibles. En effet, le café pourrait favoriser le reflux gastrique, exacerber les symptômes liés au syndrome de l’intestin irritable ou encore gêner l’absorption du fer héminique.

Reflux gastro-oesophagien et hernie , Ulcères  Syndrome de l’intestin irritable Absorption du fer.

- Attention aux excès - .Le café et le thé sont les principales sources de caféine chez l’adulte. Selon certaines données, les enfants, les femmes en âge de procréer, les femmes enceintes et celles qui allaitent pourraient être plus vulnérables aux effets de la caféine. Celle-ci, consommée en grande quantité, aurait possiblement des effets indésirables, entre autres sur certains facteurs de reproduction et de développement. Une consommation de caféine de plus de 300 mg par jour a été associée, dans quelques études, à une diminution de la fertilité. De plus, il existe possiblement un lien entre une consommation élevée de caféine et un risque d’avortement spontané.

Il n’y a cependant pas de consensus à ce sujet dans la littérature scientifique

-Pour les enfants, Santé Canada recommande de ne pas dépasser 45 mg de caféine par jour chez les 4 ans à 6 ans, 62,5 mg par jour chez les 7 ans à 9 ans, et 85 mg par jour chez les 10 ans à 12 ans. Ces recommandations ont été formulées à la suite de certaines inquiétudes en regard des effets possibles de la caféine sur le développement du système nerveux.

-D’après les résultats d’études cliniques contrôlées, il semble qu’une consommation de caféine inférieure à 3 mg/kg de poids corporel n’entraîne pas d’effet négatif sur le comportement de l’enfant (hyperactivité, déficit d’attention). 

- Un  consommateur de café moyen en boit trois tasses par jour. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, le café contient des vitamines etdes minéraux ainsi que des composés antioxydants particulièrement intéressants pour la santé.

- Caractéristiques du café:
- Riche en antioxydants,
- Source de vitamines et minéraux,
- Favorise le transit intestinal,
- Contient de la caféine stimulante.

- Valeurs nutritionnelles et caloriques du café.

Que vaut une « portion » de café?

Volume / poids

250 ml,

Café expresso, préparation restaurant, 100 ml

Café soluble ordinaire, 250 ml

Calories

3,0

2,0

5,0

Protéines

0,3 g

0,1 g

0,3 g

Glucides

0,0 g

0,0 g

0,9 g

Lipides

0,0 g

0,2 g

0,0 g

Fibres alimentaires

0,0 g

0,0 g

 

0,0 g
 

-Magnésium : le café expresso est une excellente source de magnésium pour la femme et une bonne source pour l’homme (les besoins en magnésium de l’homme étant supérieurs à ceux de la femme).

-Vitamine B3 : le café expresso est une excellente source de

-Vitamine B3. Appelée aussi niacine,

-Vitamine B2 : le café infusé et le café expresso sont de bonnes sources de vitamine B2 pour la femme et des sources pour l’homme

- Composés bioactifs : le café contient plus d’une douzaine de composés bioactifs, la plupart formés durant le processus de torréfaction (rôtissage) du grain. Trois d’entre eux s’y trouvent en grande concentration et sont importants d’un point de vue physiologique. Il s’agit de la caféine, des alcools diterpènes et des composés phénoliques connus pour leurs effets antioxydants ;

-Cuivre : le café expresso est une source de cuivre. En tant que constituant de plusieurs enzymes, le cuivre est nécessaire à la formation de l’hémoglobine et du collagène 

-Acide pantothénique : le café infusé est une source d’acide pantothénique. Aussi appelé vitamine B5,

-La caféine : est connue principalement pour ses effets stimulants. Chez l’adulte en bonne santé, une petite quantité peut augmenter la vigilance et la concentration. Chez d’autres personnes, elle peut par contre entraîner des effets biologiques indésirables tels que de l’insomnie, des maux de tête, de l’irritabilité et de la nervosité.

-Selon Santé Canada, chez l’adulte, la caféine consommée modérément (trois tasses de café par jour) n’entraîne pas d’effets indésirables notamment en ce qui concerne le comportement (anxiété, capacité d’attention), la santé cardiovasculaire ou le cancer ;

-Alcools diterpènes : le grain de café contient naturellement et en quantité significative des alcools diterpènes, dont le cafestol et le kahweol. Ces composés, présents dans les huiles des grains de café, sont libérés au contact de l’eau chaude. Ils feraient augmenter les taux de cholestérol. Selon le mode de préparation, le café contiendra plus ou moins de diterpènes. Par exemple, le café bouilli contient de 1,2 mg à 18 mg de cafestol et de kahweol par 100 ml tandis que le café expresso en contient de 0,2 mg à 4,5 mg. Le café filtre, quant à lui, n’en contient pratiquement pas (de 0 mg à 0,1 mg) ;

-Antioxydants : le café contient plusieurs composés antioxydants. Étant donné la fréquence de sa consommation, il peut contribuer de façon importante à la capacité antioxydante du régime alimentaire.

- À ce sujet, une étude norvégienne montre que le café est l’aliment du régime alimentaire qui contribue le plus à l’apport total en antioxydant chez cette population. Composés phénoliques : le café contient de grandes quantités d’acides phénoliques, dont les acides caféique et chlorogénique. Une tasse de 200 ml de café fournit de 70 mg à 350 mg d’acide phénolique. 

-Lignanes : enfin, le café contient des quantités appréciables de lignanes, des composés phénoliques très répandus dans les végétaux. Les lignanes sont converties en entérolignanes par les bactéries intestinales pour ensuite entrer dans la circulation sanguine. Les lignanes agissent comme antioxydants et seraient associées, chez l’humain, à une diminution du risque de maladies cardiovasculaires et de certains cancers.

-De plus, certains facteurs « confondants » comme la consommation d’alcool et l’usage de la cigarette, souvent associés à une grande consommation de café, ne sont pas toujours bien évalués. n’est qu’un des modulateurs du risque de certaines maladies. Malgré certains bénéfices liés à sa consommation, il demeure prudent, dans un contexte de santé publique, de recommander la modération. Ce qui signifie, en termes plus concrets, une consommation de trois tasses de café par jour ou de 400 mg à 450 mg de caféine quotidiennement.

-Le café contient une multitude de composés chimiques dont les effets peuvent être opposés. Les études semblent démontrer que la présence ou non d’un effet protecteur pourrait dépendre de la quantité consommée. De plus, le mode de préparation du café (filtre ou bouilli) aurait une influence sur le risque cardiovasculaire. 

-ll semble de plus en plus clair qu’une grande consommation de café non filtré (plus de six tasses par jour) est néfaste pour le cœur. Cependant, une consommation modérée de café, principalement de café filtre, pourrait entraîner certains bénéfices. Cela serait dû, entre autres, à la présence de composés antioxydants comme les polyphénols. Ces derniers contrecarreraient les effets néfastes de la caféine et des composés présents dans l’huile de café (cafestol et kahweol).

-L’effet de la consommation de café sur le risque de maladies cardiovasculaires a fait l’objet d’un très grand nombre d’études depuis les quarante dernières années, mais le sujet demeure controversé. Il est encore difficile d’établir clairement si le café est néfaste ou bénéfique pour la santé cardiaque.

-Café et Cancer:

-Des données épidémiologiques, la consommation de café serait liée à une réduction du risque de certains types de cancers, dont le cancer du sein, le cancer colorectal et le cancer gastrique.

-Les données sur le cancer du sein montrent que, chez les femmes non ménopausées, la consommation de quatre tasses et plus de café par jour diminue de 40% le risque de souffrir de ce type de cancer. Dans cette étude, la même association n’a toutefois pas été démontrée chez les femmes ménopausées ni chez les femmes consommant moins de quatre tasses de café par jour. 

-le Foie :Plusieurs études démontrent que la consommation de café est associée à une diminution du risque de dommages au foie, particulièrement de cirrhose et de cirrhose hépatique alcoolique. Selon certains auteurs, cet effet serait attribuable à la caféine. D’autres associent l’effet protecteur du café à son contenu en acides phénoliques, des composés antioxydants qui agiraient de concert avec la caféine. -Des données provenant d’une enquête nationale américaine, la National Health and Nutrition Examination Survey, ont permis d’associer une consommation élevée de café (plus de deux tasses par jour) à un risque plus faible de maladies hépatiques chroniques chez les personnes à risque de problèmes au foie. 

-Le café agit sur plusieurs processus impliqués dans la formation des lithiases ou calculs biliaires (communément appelés « pierres »). Les données épidémiologiques montrent que le café et la caféine auraient des effets protecteurs contre la formation de calculs biliaires, mais ces résultats ne font pas l’unanimité dans la communauté scientifique. Tandis que certains auteurs rapportent qu’une consommation élevée de café diminue le risque de calculs biliaires, d’autres observent plutôt un risque accru avec une consommation élevée.

- La plupart des grandes études épidémiologiques montrent que la consommation de café est associée à une diminution du risque de maladie de Parkinson, particulièrement chez l’homme. Les résultats d’une importante méta-analyse vont dans le même sens. 

- La caféine a démontré des effets bénéfiques sur la performance sportive notamment en augmentant la lipolyse et en préservant les réserves de glycogène durant l’effort. La caféine aurait également des effets possibles sur l’adrénaline, la contraction musculaire et sur le système nerveux central en diminuant la sensation de fatigue et en augmentant l’endurance. 

- La caféine serait efficace lors d’efforts courts de très haute intensité ou d’endurance. L’impact se fait ressentir dans l’heure qui suit l’ingestion. Il est bien important de vérifier sa tolérance avant d’en consommer car chaque personne peut réagir différemment

-Les grains de café sont riches en fibres alimentaires. Une certaine quantité se retrouverait dans le café préparé. C’est du moins ce que rapporte un groupe de chercheurs espagnols qui a évalué le contenu en fibres solubles de différents cafés.

-Pour conclure, le café vert peut être bénéfique à une routine bien-être en complément d'une alimentation équilibrée et d'exercice régulier. Cependant, plusieurs études insistent sur le fait qu'une personne ne devrait jamais boire de café le soir.

 -La caféine peut perturber le sommeil jusqu'à six heures après l'avoir consommée, entraînant une perte d'une heure ou plus au repos. Globalement, on conseille d’éviter la caféine après 15 h afin de pouvoir s'endormir le soir sans troubles du sommeil.

-Si une personne a besoin d'énergie vers la fin de l'après-midi ou de la soirée, il est plutôt recommandé de consommer une tasse de thé noir. Ce thé contient environ la moitié de la quantité de caféine du café ou du thé vert.

-Comme le montrent certaines études le café pourrait avoir des méfaits sur la santé, même si globalement les conclusions montrent qu’il peut en fait avoir des avantages pour la santé.
-Rappelons que le nombre de facteurs pourraient jouer un rôle fondamental. Il est difficile d'examiner un seul aspect du régime alimentaire et de le relier à un problème de santé.

-Si une personne a tendance à consommer du tabac et à être sédentaire, il est clair que le café ne sera pas une boisson conseillée. Et selon la quantité de café consommée par jour, les bienfaits naturels peuvent s'anéantir .

-A l’inverse, avec un régime sain et une activité physique, le café peut offrir une certaine protection prouvée scientifiquement. Notamment, contre la maladie de Parkinson, le diabète de type 2, certaines maladies du foie, la crise cardiaque et les AVC.

-De la sorte, on peut dire que le café n’est pas mauvais pour la santé d'une personne en bonne santé et avec une hygiène de vie correcte.

-Bien entendu, chacun est différent et certaines personnes comme les femmes enceintes ne devraient pas boire de café ou limiter leur consommation

-Une REMARQUE IMPORTANTE !

-Ne jamais donner du café a votre chien .Cest vraiment mortel:

- La caféine est présente dans un certain nombre de produits, pas seulement dans le café. Donc, si votre chien a mangé un sachet de thé ou avalé des pilules amaigrissantes, le danger peut être aussi grand que s’il avait bu votre tasse de café du matin. Parmi les autres produits qui contiennent de la caféine, mentionnons les boissons énergisantes, les boissons gazeuses et les produits aromatisés au café comme la crème glacée ou les bonbons.

-L’intoxication due au café est assez rare. Mais le
chien peut être tenté par des boissons plus ou moins sucrées qui en contiennent. Le chien est parfois gourmand !

-La caféine est dangereuse pour votre. Tout comme -le Chocolat, elle renferme notamment de la théobromine - et la théophylline - produites lors de la métabolisation du café. Ce qui en constitue le risque majeur. La caféine est présente surtout dans le café, mais aussi dans le chocolat et le thé.

-La DL50 de la caféine, c’est-à-dire la dose létale et qui peut donc entraîner la mort, s’établit à environ 140 mg/kg chez le chien (et environ 100 mg/kg chez le chat).

-A noter qu’un gramme de grains de café contient 10 à 20 mg de caféine ! Un café filtré contient pour sa part environ 0, 58 mg de caféine/tasse.

-Les symptômes apparaissent en général de 4 à 6 heures après l’ingestion. Et ils sont assez proches de ceux dus à l’intoxication causée par le chocolat.

-On pourra observer dans la plupart des cas une augmentation de la fréquence cardiaque. Cela impose de consulter le vétérinaire sans attendre.     Aussi, Confirmé par mon veto!

-Il y a une longue liste d’aliments et de boissons qui sont dangereuses pour les chiens et le café est sur cette liste. Si votre chien boit votre café, vous devriez l’amener chez votre vétérinaire, surtout s’il a bu une tasse pleine.

Les 5 commandements d’un bon café
1. L’eau, tu filtreras
Le chlore et le calcaire de l’eau du robinet peuvent altérer le goût du café. Pour profiter au maximum de tous les arômes de votre kawa, utilisez de l’eau adoucie au moyen d’un filtre (par exemple, une carafe filtrante) ou de l’eau minérale. Et surtout, ne la faites pas bouillir mais frémir. Car, comme dit l’expression populaire : « café bouillu, café foutu » !

2. Le bon dosage, tu trouveras
En général, il faut compter une bonne cuillère de café moulu pour une tasse du type expresso, soit 5 à 7 g de café pour 7 à 10 cl d’eau. Ensuite, à vous d’ajuster en fonction de vos goûts : plus d’eau pour un café plus doux ou allongé, etc.

3. Au réfrigérateur, ton paquet tu conserveras
Le café moulu se conserve au réfrigérateur. Placé dans une boîte hermétique, bien à l’abri de l’air et de la lumière, il conservera ainsi toutes ses qualités gustatives !

4. À la dernière minute, ton café, tu moudras
Une fois moulu le café perd ses arômes en moins de deux heures. Alors, mieux vaut le consommer rapidement après sa torréfaction et surtout le moudre juste avant de le boire. Faites-vous offrir un petit moulin pour Noël qui embaumera d’une douce odeur votre cuisine chaque matin !

5. Pour déguster, du temps du prendras
Parce qu’il n’y a rien de plus réconfortant que de prendre son temps pour boire un bon café. D’ailleurs aujourd’hui, à l’instar des œnophiles, les amateurs de café se réunissent pour des séances de dégustation baptisées « cupping » !


 **lien :https://www.comportementaliste-gironde.fr/les-danger-du-cafe-pour-le-chien/

//www.le-guide-sante.org/actualites/nutrition/cafe-bienfaits-mefaits-sante-nutrition

- Références

liens :Sources :CAFÉ !** lien utiles : ://un-monde-de-cafes.com/2020-06-11/qu-est-ce-que-la-torrefaction-artisanale/     

//www.passeportsante.net/fr/Nutrition/EncyclopedieAliments/Fiche.aspx?doc=cafe_nu

Association Astrid. Dictionnaire de Trévoux: Qu’est-ce que le caffier? [Consulté le 13 avril 2007]://perso.orange.frNational Coffee Association. [Consulté le 11 avril 2007]. www.coffeescience.org

Lépine Lacroix G, Bernier P. Ulcère gastro-duodénal. Dans : Chagnon Decelles D, Daignault Gélinas M, Lavallée Côté L et coll. Manuel de nutrition clinique en ligne (service aux membres), Ordre professionnel des diététistes du Québec, 2003-2007, www.opdq.org

Wikipediae.

oocbo                   2022/ Vr